Monnayer les certificats d’économie d’énergie

Le concept reste méconnu mais réaliser des travaux chez soi permet de bénéficier d’avantages chez les fournisseurs d’énergie. Le point avec Valérie Valin-Stein, journaliste au mensuel Le Particulier.

Depuis la loi «Pope» (programme d’orientation de la politique énergétique), les entreprises considérées comme polluantes – fournisseurs d’énergie et de carburants – sont tenues de réaliser des économies d’énergie. L’un des moyens d’y parvenir est de racheter aux particuliers qui ont fait réaliser chez eux des travaux pour réduire la facture énergétique, leurs certificats d’économie d’énergie (C2E), sorte d’attestation du gain d’énergie rendu possible suite aux travaux.

Qui dit rachat de ces Certificats d’économie d’énergie, dit possibilité pour les particuliers de retirer des avantages de la cession de ces certificats comme des bons d’achats pour le prochain plein de carburant ou encore un avoir sur la prochaine facture de fuel ou de gaz. À condition de bien s’y prendre. Valérie Valin-Stein, journaliste au mensuel Le Particulier , explique le fonctionnement de ce concept, et donne des pistes pour tirer le meilleur profit de la cession des certificats d’économie d’énergie.

Voir la Video

, , , ,