Introduction de la carte vitale du logement, une mesure ouverte aux professionnels du bâtiment

Le Plan Bâtiment Durable est à l’initiative de cette mesure dont la date de mise en œuvre n’est pas encore connue, néanmoins un groupe de travail a déjà été constitué et dédié à son élaboration. Celui-ci a été baptisé « Rénovation des logements : du diagnostic à l’usage » et vise à constituer un recueil représentatif des propositions, bonnes pratiques, expériences et savoir-faire des professionnels du bâtiment. En ce sens, les bureaux d’étude, maîtrises d’œuvre, artisans, agents immobiliers ou entreprises de rénovation auront jusqu’au 30 juin pour apporter leur contribution.

La carte vitale du logement sera destinée à compiler l’ensemble des informations et caractéristiques d’un bâtiment et serait à destination des particuliers désireux de réaliser des travaux de rénovation. Ainsi, ces derniers seraient en mesure de connaître les coûts, les travaux concernés, les professionnels à qui s’adresser et dans quel ordre. Mais aussi des informations relatives à l’entretien et à la régulation du logement.

L’accès à la carte vitale du bâtiment se veut plus aisé que celui DPE, à noter que cette mesure s’inscrit dans le cadre de l’objectif de rénovation gouvernemental de 500 000 logements par an d’ici à 2017.

GEO PLC s’est porté volontaire pour participer à l’élaboration de cette mesure, qui constitue une bonne nouvelle, tant pour les particuliers que pour les professionnels du secteur.

, , , ,