CITE : attention vous n’avez plus qu’un an !

Le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique – CITE , évolue. N’attendez plus pour engager des travaux de rénovation énergétique et bénéficier d’aides financières conséquentes !

Quelles nouvelles évolutions pour le CITE ?

Pour rappel, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), ex CIDD, s’adresse aux propriétaires occupants et locataires de maisons ou d’appartements construits depuis plus de 2 ans. Ces logements doivent être utilisés comme habitation principale.

Depuis le 1er septembre 2014, ce crédit d’impôt a évolué. Il permet dorénavant aux particuliers de déduire de leurs impôts 30% et non plus 25% de leurs travaux de rénovation énergétique, ceci sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

En revanche, afin de pouvoir bénéficier de cette aide financière, le contribuable doit obligatoirement faire appel à un professionnel qualifié RGE* et avoir payé la totalité de ses travaux avant le 31 décembre 2015. 

Un crédit d’impôt avec effet rétroactif

Dans le cas où un particulier aura effectué une partie de ses travaux entre le 1er janvier 2014 et le 31 août 2014 et une seconde partie de ses travaux du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2015, il pourra bénéficier à la fois du taux de 25% sur la 1ère année et du taux de 30% sur la deuxième.

Cumul des aides

Bonne nouvelle pour les personnes voulant réaliser des travaux de rénovation énergétique, le CITE reste cumulable à l’éco-prêt à taux zéro mais aussi aux certificats d’économies d’énergie (CEE). Ainsi la facture en sera d’autant plus allégée !

Découvrez les programmes mis en place par GEO PLC pour favoriser le financement des travaux de rénovation énergétique chez les particuliers.

*GEO PLC accompagne ses partenaires entreprises de travaux à la formation RGE.

,