CEE précarité énergétique : effets positifs pour les particuliers

Maison luttant contre la précarité énergétique

Loi pour la transition énergétique et la croissance verte : les mesures de lutte contre la précarité énergétique ont augmenté de 100% le financement de la rénovation énergétique en France

Six mois après le vote de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte, un décret d’application qui renforce la lutte contre la précarité énergétique [1] a été publié au Journal Officiel le 31 décembre 2015.

Des effets positifs sont déjà visibles sur le terrain.

« Depuis le 1er janvier, nous avons pu verser aux ménages concernés un financement deux fois plus élevé qu’avant la loi transition énergétique » explique Christophe Février, président de GEO PLC[2]. « Pour les ménages les plus exposés à la précarité énergétique, la somme peut être jusqu’à 5 fois supérieure à ce qui existait avant ».

L’augmentation de ces financements résulte de la nouvelle obligation[3] faite aux vendeurs d’énergie tels que EDF, ENGIE, Total, etc. de réaliser des actions d’économies d’énergie auprès des ménages en situation de précarité énergétique.

La conséquence directe : une prime supplémentaire pour subventionner les produits les plus performants et lutter contre la précarité énergétique

« Avec la loi Royale, un rouleau d’isolant chez Leroy Merlin est désormais 100% remboursé pour les ménages concernés »[4] explique la responsable du programme Prime énergie-Leroy Merlin.

Bonus économies d'énergie pour tous Leroy Merlin

Depuis 2010, GEO PLC et Leroy Merlin s’engagent pour la rénovation énergétique. Avec leur programme Prime énergie, ils ont d’ores et déjà financé plus de 50 000 travaux d’économies d’énergie en France. Grâce à la loi pour la transition énergétique et à leurs engagements pour lutter contre la précarité énergétique en France, ils ambitionnent de tripler ce chiffre d’ici à 2020.

Pour bénéficier de la Prime énergie et du BONUS, les particuliers peuvent se rendre en magasin ou consulter le portail en ligne.

[1] La précarité énergétique désigne la difficulté à chauffer convenablement son logement à prix maîtrisés. Ce phénomène grandissant concerne aujourd’hui 45% de la population française.

[2] Marque du groupe GEO France

[3] Cette obligation s’inscrit dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie qui vise à économiser 700 térawattheures cumac d’ici à 2017. La loi pour la transition énergétique ajoute un objectif supplémentaire de 150 TWh cumac qui correspondent à des actions d’économies d’énergie réalisées chez des ménages en situation de précarité énergétique. Les foyers concernés sont ceux dont le revenu fiscal de référence est inférieur aux plafonds définis par le Ministère de l’Energie.

[4]Exemple pour 100m2 de rampants de toiture dans une maison chauffée au combustible et située dans le Nord de la France (zone H1) isolés avec de la laine de verre Kraft, 2.6 x 1.2 m, Ep. 300 mm, lambda 0.04, R= 7.5, ISOVER

, , ,