Coûts et aides pour les travaux de rénovation énergétique

Cette semaine Les Echos titrent « Rénovation énergétique : les ménages ont dépensé 10.000 euros en moyenne » !

En effet de 2012 à  2014, les rénovations énergétiques ont considérablement augmenté avec en prédilection l’isolation des murs et des fenêtres. Selon l’Ademe le coût moyen des travaux s’élèverait à 9.978 euros mais grâce aux aides financières (crédit d’impôt, TVA à taux réduit, éco-PTZ, etc.) celui-ci a pu se réduire de 17%, soit 1.702 euros.

Ce que l’article ne dit pas c’est que les certificats d’économie d’énergie (CEE) représentent également un levier financier important lors de la réalisation d’économies d’énergie. Ils permettent une remise sur vos travaux de rénovation pouvant couvrir de 20% à 100% du coût des travaux selon votre foyer fiscal et les travaux entrepris. Ces « primes énergie » sont également cumulables avec les autres aides financières : crédit d’impôt, TVA à taux réduit, éco-PTZ, aides locales.

Les CEE peuvent être délivrés, chez les particuliers, pour les opérations de rénovation énergétique suivantes : isolation (fenêtres, murs, combles, planchers,..), équipements de chauffage, ampoules à LED

Rendez-vous sur Prime Plus pour créer votre projet de travaux et évaluer le montant des aides dont vous pouvez bénéficier pour financer votre rénovation énergétique.

Créé en 2006, le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie  (CEE) est un outil de  gestion et un levier de financement au service de la transition énergétique. Il impose aux vendeurs d’énergie de financer des actions pour réduire la consommation de leurs clients.