One Planet Summit : GEO PLC intervient sur BFM BUSINESS

À l’occasion du One Planet Summit, GEO PLC intervient sur BFM BUSINESS toute la journée du 12 décembre pour parler financement d’économies d’énergie.

 

LES REPLAYS 

Christophe FEVRIER // GOOD MORNING BUSINESS :

Claire GAGNAIRE // LES DÉCODEURS DE L’ÉCO :

Hugues SARTRE // AFTER BUNINESS :

 

GEO PLC, pionnier des économies d’énergie en France

GEO PLC, véritable opérateur de la transition énergétique bénéficiant d’un bureau d’études intégré et pionnier des Certificats d’Economies d’Energie et du financement de l’efficacité énergétique, entraine dans son sillage tous les maillons de l’énergie qu’ils soient architectes, bureaux d’études, artisans, fabricants d’équipements, industriels du génie climatique et des nouvelles technologies.

Pour induire une transition énergétique massive en France, GEO PLC a eu l’idée de proposer des actions d’économies d’énergie gratuites ou partiellement financées selon les ressources des bénéficiaires, comme :

Dans le domaine du BTP et des infrastructures, GEO PLC compte plus de 15 000 partenariats et se positionne parmi les leaders de l’efficacité énergétique, avec plus de 90 collaborateurs répartis dans l’Hexagone.

Grâce aux actions mises en place aussi bien pour les particuliers que les professionnels, ces 3 dernières années, GEO PLC a contribué à atteindre 13% de l’objectif national d’économies d’énergie.

Le financement, l’enjeu majeur de la transition énergétique

La transition énergétique vise à instaurer un modèle énergétique robuste et durable face aux enjeux d’approvisionnement en énergie, à l’évolution des prix, à l’épuisement des ressources et aux impératifs de la protection de l’environnement.

Parmi tous les dispositifs mis en place (aides publiques, crédits d’impôts, éco-prêt), les Certificats d’Économies d’Énergie apparaissent comme la solution la plus efficace et la plus durable.

L’Etat a fixé un plan de rénovation énergétique indispensable. C’est maintenant au tour du secteur privé de prendre le relai. Ce sont les entreprises, artisans, industriels qui en sont les opérateurs.

 

Les Certificats d’Économies d’Énergie, comment ça marche ?

En 2005, L’Etat s’engageait à diminuer la consommation énergétique de la France. Il impose aux fournisseurs d’énergie et distributeurs de carburants, d’inciter leurs clients à réaliser des économies d’énergie. S’ils n’atteignent pas les objectifs imposés par l’Etat, ils paieront de fortes pénalités.

Dans ce contexte, GEO PLC, acteur privé et indépendant de la Transition Energétique, assiste les fournisseurs d’énergie à atteindre leurs objectifs en créant des actions, opérations, travaux générateurs d’économies d’énergie auprès de leurs clients.

Notre métier : convaincre de passer à l’acte en matière d’économie d’énergie.

Pour financer ces opérations, GEO PLC utilise les subventions mises à disposition par les fournisseurs d’énergie avec lesquels il a signé des accords.

Encore méconnus, les CEE représentent aujourd’hui un financement six fois supérieur au crédit d’Impôts. Chaque jour des centaines de travaux de rénovation énergétique sont réalisés grâce à ce dispositif.

Bien plus qu’un simple financement, cette incitation permet de déclencher des opérations d’économies d’énergie. Tout l’enjeu des CEE est de convaincre, inciter, faciliter une décision de travaux. Ces opérations sont réalisées chez un particulier qui isole ses combles, mais aussi sur un site industriel pour une modernisation du système général, ou une collectivité qui finance la rénovation de son patrimoine.

 

Quel horizon pour les CEE ?

 Le bilan est spectaculaire, les résultats sont au rendez-vous et pourraient inspirer de nombreux pays signataires de l’Accord de Paris. Grâce à une incitation du secteur privé, la transition énergétique peut devenir concrète et durable à condition d’en faciliter l’accès.

Pour ce faire, l’Etat doit fixer un cadre (législatif et règlementaire) et s’y tenir. Les entreprises ne se développent que dans un écosystème règlementaire stable.

 

« Avec un cadre incitatif stable, les entreprises rénoveront la France, il faut catalyser les initiatives privées. Tous les acteurs de l’efficacité énergétique doivent se mettre autour de la table en 2018. Nous proposerons la mise en place d’un Sommet de l’Efficacité Énergétique dans les prochains mois » déclare Christophe Février.