Compteurs Linky : un moyen de réduire sa consommation d’électricité ?

Compteur d'électricité Linky pour les économies d'énergie

Les nouveaux compteurs d’électricité Linky n’ont pas fini de faire couler beaucoup d’encre. Leur installation, gérée par le gestionnaire Enedis, est sujette à une pléthore de critiques. Les raisons de la colère ? Ils sont accusés – parfois à tort – de faire disjoncter l’électricité, de s’auto-enflammer ou encore d’être un espion caché… Autre invective : les ondes émises par les boîtiers fluo seraient néfastes pour la santé. Les arguments ne manquent pas pour les antis Linky si bien que certains refusent leur installation.

La crainte de voir la facture s’alourdir est l’une des raisons les plus vociférées. La Cour des Comptes dénonçait en effet dans un rapport du 7 février 2018 des conditions de déploiement qui profiteraient plus à Enedis qu’aux consommateurs. L’ensemble de l’opération coûterait 5,4 milliards d’euros. Cette somme, avancée par Enedis, se répercuterait sur le consommateur à partir de 2021 avec au passage 500 millions d’euros dans la poche du gestionnaire, estime la Cour des Comptes. Cette missive corrobore l’enquête d’UFC-Que choisir. En juin 2018, c’était au tour du ministre de la Transition écologique et solidaire de reprocher le coût et la stratégie de déploiement du petit compteur par l’ex ERDF.

 

39 millions de compteurs à remplacer avec Linky

C’est pourtant aujourd’hui plus de 12 millions de compteurs qui ont été installés en France depuis 2015 sur les 39 millions à remplacer. Fin 2021, 90 % des particuliers, professionnels et collectivités locales en seront équipés – cela concerne les compteurs électriques disposant d’une puissance de 3 à 36 kVA.

Pour Enedis, Linky est un outil qui permet de surveiller en temps réel sa consommation d’électricité afin de mieux la gérer et économiser de l’argent. Mais encore faut-il convaincre les consommateurs d’y prêter attention. Selon le rapport de la Cour des Comptes, fin 2017, seuls 1,5% des usagers bénéficiant d’un compteurs Linky avaient ouvert un compte pour connaître leur consommation. Dans le but d’accélérer ce processus, Nicolas Hulot a réclamé au gestionnaire de mettre l’accent sur l’information : distribuer aux usagers au moment de la pose un document explicatif sur la maîtrise de leur énergie. Cette requête de l’État sera vérifiée en octobre lors de la prochaine réunion avec le comité de suivi Linky.

Réduire sa facture d’énergie grâce à la rénovation de l’habitat

S’il est louable de se poser la question du bien-fondé du nouveau compteur intelligent dans les économies d’énergie, il existe d’autres façons de réduire considérablement sa facture grâce aux travaux de rénovation thermique de l’habitat.

70 % du parc immobilier français a été construit avant l’existence de toute réglementation thermique. Au vu de ce constat, les logements mal isolés sont les principaux points de déperditions de chaleur. En procédant aux travaux de rénovation énergétique, l’Ademe estime, à titre d’exemple, un gain de 25 à 30 % pour l’isolation des combles ou encore – 7 à 10 % pour les planchers bas.

Ces travaux de rénovation sont financés jusqu’à 100% grâce aux Certificats d’Économies d’Énergie. GEO PLC accompagne les particuliers et professionnels dans leurs démarches de travaux écologiques et met à disposition son réseau d’artisans et de partenaires. Les offres Mes Combles Gratuits et Mon Calorifugeage Gratuit en sont l’exemple.

, , ,