CITE : inquiétudes et propositions de la Capeb

Patrick Liebus président de la Capeb fait des propositions pour booster le CITE

La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) est soucieuse. Dans le viseur de son président, Patrick Liébus : le CITE. Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique qui avait été annoncé en prime pour 2019 par Nicolas Hulot resterait finalement sous sa forme initiale selon le Projet de Loi Finances dévoilé le 24 septembre.

Ce changement de cap suscitera un ralentissement des projets de rénovation énergétique pour la Capeb. Patrick Liébus, interviewé par France Info le 4 octobre, tire la sonnette d’alarme : « Le redémarrage sur le deuxième trimestre est en train de chuter ». Les raisons de ce ralentissement ? « L’inquiétude. A partir du moment où les clients investissent dans le logement, il faut de la lisibilité, il faut de la stabilité » et d’ajouter que « des catégories de travaux ont été supprimées. Les remplacements des fenêtres et des portes extérieures ne bénéficient plus du crédit d’impôt. Donc il y a là un contre effet. Le budget est maintenant à 800 millions d’euros pour ce crédit d’impôt selon ce qui est annoncé dans le budget prévisionnel, il faut au moins 1,2 milliard d’euros pour arriver à atteindre les objectifs ».

A propos de l’objectif de rénovation de 500 000 logements/an concernés par la précarité énergétique :

« Pour atteindre ces chiffres, il ne faut pas juste avoir un discours volontaire, il faut arriver à mettre des moyens en face ».

Les propositions de la Capeb pour booster le CITE

  1. Outre une augmentation des crédits alloués au CITE de 1,2 milliard d’euros, la Capeb souhaite une réintroduction de 15% pour : les menuiseries extérieures, les portes donnant sur l’extérieur, les systèmes d’aération & de ventilation et les chaudières fioul à haute performance énergétique.
  2. Déplafonner le montant du CITE pour des travaux complémentaires avec une proposition de passer de 16 000 à 24 000 euros pour un couple et de 8 000 à 16 000 euros pour une personne seule.
  3. Le financement de diagnostics énergétiques par les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) à la place du CITE.

 

A lire également sur GEO PLC :

QUE RETENIR DU PLF 2019 EN RÉNOVATION DES BÂTIMENTS ?

AIDE À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : QUEL AVENIR POUR LE CITE ?

 

GEO PLC engagée dans la rénovation énergétique des bâtiments

Grâce au dispositif des CEE, GEO PLC contribue à la rénovation thermique du parc immobilier via ses offres clés en main de l’isolation des combles perdus des particuliers avec Mes Combles Gratuits. Un programme accessible pour tous les ménages à 0€ sans conditions de revenus (hors zone géographique H3).

Nouvelle offre proposée par GEO PLC : l’isolation des planchers bas avec Isoler Mon Plancher.

Pour en savoir plus :

ISOLEZ VOS PLANCHERS BAS GRATUITEMENT AVEC LA NOUVELLE OFFRE DE GEO PLC !

Enfin, GEO PLC s’engage également dans la rénovation de l’habitat collectif avec Mon Calorifugeage Gratuit qui consiste en l’isolation des réseaux d’eau chaude sanitaire et de chauffage dans les parties communes.

Photo : France Info

, ,