Mission parlementaire « freins à la transition énergétique » : GEO PLC auditionné sur le secteur du bâtiment

GEO PLC auditionné à l'Assemblée Nationale au sujet des CEE et du bâtiment

Le 15 novembre 2018, GEO PLC sera auditionné par la mission parlementaire « relative aux freins à la transition énergétique » à l’Assemblée Nationale. Une audition en table ronde sur la thématique des bâtiments, ouverte à la presse et retransmise en direct sur le site internet de l’Assemblée. L’occasion de porter son éclairage et ses axes d’amélioration sur le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) au service de la rénovation du bâtiment.

Une mission parlementaire transpartisane, des acteurs du secteur de l’énergie auditionnés

Lancée le 18 juillet 2018, cette mission a pour rapporteur le député (MoDem) Bruno Duvergé, avec une composition d’élus de tout bord. Elle vise à identifier les obstacles notamment en matière technologique, règlementaire et administrative.

Depuis septembre, des tables rondes sont organisées sur des thématiques diverses telles que la distribution d’énergie et les bio-carburants. Décriés lors des précédentes auditions : le manque d’ambitions de la réglementation thermique 2020, le retard sur les objectifs bas carbone ou encore le caractère énergivore du bâtiment.

A lire : la France mauvaise élève selon les 1ers résultats de l’Observatoire climat-énergie

Le dispositif CEE, un outil incontournable de la transition énergétique

GEO PLC suit avec intérêt les travaux de cette mission. Sans surprise, le dispositif CEE, 1er outil de financement des travaux de rénovation du bâtiment, est un sujet central :  le dispositif rapporte 2 milliards d’euros réinjectés dans des travaux de rénovation

Le ministre chargé de l’énergie, François De Rugy, a rappelé que « pour un montant de 2 milliards d’ par an, 60 % vont au bâtiment, 40 % au logement, 20 % aux bâtiments publics/privés tertiaires. »

Un dispositif extra-budgétaire, qui met à l’effort fournisseurs d’énergie et délégataires pour innover et massifier la rénovation. Le Gouvernement entend bien s’appuyer sur les CEE pour atteindre l’objectif de 500 000 rénovations par an.

GEO PLC : force de propositions, à l’écoute de ses partenaires

Mais compte tenu des objectifs et des enjeux de la 4ème période[i], cet outil nécessite de larges axes d’amélioration afin de ne pas freiner la transition énergétique du secteur du bâti.

Acteur de référence dans l’efficacité énergétique, la société délégataire GEO PLC[ii] sera auditionnée par les députés afin d’apporter son éclairage et son expertise sur le sujet.

Elle se fera la voix des retours d’expériences de ses partenaires : collectivités, industriels, entreprises, artisans. Si cette table ronde vise à établir un état des lieux, GEO PLC entend faire des propositions concrètes et innovantes afin de lever les points de blocages du dispositif.

Suivez l’audition en table ronde de GEO PLC sur la mission d’information relative aux freins à la transition énergétique jeudi 15 novembre 2018 à 14h30 sur le site de l’Assemblée Nationale et sur notre fil Twitter @GEO_PLC.

[i] CEE : l’obligation de la quatrième période inatteignable ?

[ii]  GEO PLC confirme sa position de structure délégataire pour la 4ème période des CEE

 

, , ,