Aides à la rénovation énergétique : ce qui change en 2019 !

Aides rénovation énergétique 2019

Nouvelle année rime avec bonnes résolutions. Et si en 2019 vous décidiez de faire des économies sur vos factures d’énergie ? La meilleure solution pour y parvenir est d’opter pour la rénovation thermique de votre habitation. De nombreuses aides existent pour financer ces travaux. Pourtant, selon une étude OpinionWay (novembre 2018), 78% des Français n’arrivent pas à citer une seule des aides financières pour la rénovation énergétique : CITE, CEE, éco-PTZ… GEO PLC fait le point sur les financements disponibles et sur les changements de 2019.

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) continuent en 2019

Le dispositif mis en place depuis 2006 poursuit sa route en 2019 dans les mêmes conditions. 2 milliards d’euros d’aides à la rénovation énergétique sont financés via les CEE chaque année. Parmi les travaux éligibles : la rénovation des combles perdus, premier point de déperdition énergétique à prioriser. GEO PLC a d’ailleurs étendu l’éligibilité de ces travaux réalisés pour 0€ sans conditions de revenus pour les zones géographies H1 et H2 avec le programme Mes Combles Gratuits. Autres offres clés en main pour des travaux totalement financés : Isoler Mon Plancher et Mon Calorifugeage Gratuit.

Pour aller plus loin :

CEE : 2 milliards d’euros par an injectés dans l’éco-rénovation

Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE) : l’isolation des fenêtres éligibles en 2019 !

Source de couacs, le CITE devait passer en prime en 2019. Il est finalement prorogé dans sa forme initiale cette année. Ainsi, les ménages peuvent déduire de leurs impôts, sous conditions de ressources, jusqu’à 30% des frais engagés dans des travaux de rénovation énergétique. Nouveau cette année : à compter du 1er janvier 2019, le changement de fenêtres sera intégré au CITE. Cette aide avec un taux de 15% est plafonnée à 100€ par fenêtre dans le cadre du passage du simple au double-vitrage. Enfin, le crédit d’impôt sera également éligible à la dépose d’une chaudière fioul et à son remplacement par une chaudière fonctionnant avec une énergie renouvelable (bois, pompe à chaleur) à hauteur de 50%.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) prolongé jusqu’en 2021 et sans obligation de bouquets de travaux

Ce prêt à taux zéro, sans conditions de revenus, permet de bénéficier d’un montant maximal de 30 000€ pour financer des travaux de rénovation thermique du logement. En 2019, l’éco-PTZ est simplifié et peut concerner une seule catégorie de travaux à la place d’un bouquet obligatoire auparavant. Sont éligibles : l’isolation du toit (combles perdus et aménagés et toitures-terrasses), des planchers bas, d’au moins 50% des murs, de 50% des ouvertures et parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres), le remplacement du chauffage ou du ballon d’eau chaude par un dispositif plus performant et la mise en place d’un chauffage fonctionnant avec une énergie renouvelable. A noter que l’éco-PTZ est élargi aux logements construits depuis plus de deux ans (avant 1990 autrefois) et que la durée de l’emprunt est étendue à 15 ans.

Poursuite de la TVA à 5,5%

Le taux de TVA réduit à 5,5% est toujours valable en 2019 pour des travaux de rénovation énergétique. Cela concerne la pose, l’installation et l’entretien des matériaux sur des logements de plus de deux ans. La TVA réduite est étendue à la fourniture de chaleur produite à partir d’énergie solaire thermique (au moins à 50%). Pensez également qu’il est possible de bénéficier d’une exonération temporaire de la taxe foncière (jusqu’à 5 ans selon les collectivités) pour les propriétaires pour la réalisation de travaux éligibles au CITE dans les logements construits avant le 1er janvier 1989.

Chèque énergie : 50€ de plus !

Revalorisé – jusqu’à 277€ – en 2019, le chèque énergie concerne 2,2 millions de ménages de plus par rapport à 2018. Les plafonds ont été augmentés à 10 700€ pour une personne seule et 16 050€ pour un couple. Le chèque énergie, qui peut servir à payer des factures d’énergie, est également utilisable pour financer des travaux de rénovation thermique.

Pour aller plus loin :

En 2019 : une nouvelle étiquette énergie pour réduire les factures d’électricité !

, , , , ,